Avis d'expert - Hugo LAPALUS

Actualités

Hugo Lapalus, skieur de fond de 23 ans sponsorisé par le Groupe Monod, nous accorde une interview où il revient sur sa discipline, ses dernières performances et ses objectifs sportifs.

Médaillé de bronze en relais 4x10 km et sacré champion de monde U23 sur le 15 km libre lors des Mondiaux l’hiver dernier, le jeune fondeur Hugo Lapalus prépare sa nouvelle saison. Sponsorisé par le Groupe Monod, l’athlète de 23 ans, actuellement à Ruka (Finlande) à l’occasion de l’ouverture de la Coupe du monde, nous a accordé une interview où il revient sur sa discipline, ses dernières performances et ses objectifs sportifs.

D'où vous vient cette passion pour le ski de fond ?
J’habite depuis toujours à Manigod. A 10 ans, j’ai commencé à pratiquer le ski alpin avec le ski-club de la station. Et, de temps en temps, il nous arrivait de faire du ski de fond pour changer un peu. J’ai tout de suite accroché avec cette discipline, elle est devenue ma passion. J’ai très vite fait des tests au Club des Sports de La Clusaz et depuis, mon monde tourne autour du ski de fond. C’est que du plaisir !

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans ce sport ?
Avant toute chose… les entraînements en pleine nature, en montagne ! Courir, faire du vélo, skier… on peut vraiment s’amuser sur notre terrain de jeu, le massif des Aravis. J’adore aussi repousser mes limites, donner mon maximum et aller le plus loin possible. Et il n’y a rien de mieux que les courses pour ça !

Racontez-nous votre dernière saison.
Le bilan est plutôt positif. J’ai réalisé ma meilleure saison jusqu’à maintenant, avec une médaille de bronze en relais aux championnats du monde sénior, le titre de champion du monde U23 et le maillot vert ! C’était une saison satisfaisante… et encourageante pour la suite !

Comment avez-vous préparé les prochaines compétitions ?
Comme les Jeux Olympiques vont se dérouler à Pékin, je me suis plutôt entrainé en altitude, du côté de Tignes par exemple. L’été a été une période assez dense. J’ai fait des stages dans la région ou à l’étranger une semaine sur deux. Et puis cet automne, c’est la dernière ligne droite avec le début de saison qui approche !

Quels sont vos objectifs pour 2021/2022 ?
J’attends les sélections pour les Jeux Olympiques qui devraient tomber début janvier. Cet événement reste mon objectif numéro 1. J’aimerais faire de belles choses là-bas et réaliser les meilleures performances possibles. Il va aussi falloir que je sois performant sur la coupe du monde tout au long de la saison, j’espère faire de bons résultats !

Que peut-on vous souhaiter à l'aube de la Coupe du Monde ?
Que du bien ! (rires) Que j’arrive à réaliser les objectifs fixés, que tout se passe bien et que je continue à prendre du plaisir dans chaque course. Quand j’ai commencé à faire du ski de fond, mon rêve, c’était de participer à la coupe du monde. Et tant que cela sera possible, je continuerai. Les courses comme les stages, c’est du plaisir à chaque instant.

Vous êtes sponsorisé par le Groupe Monod pour cette nouvelle saison. Comment est né ce partenariat ?
Je connaissais déjà pas mal d’athlètes de La Clusaz qui étaient soutenus par le Groupe Monod. J’ai récemment rencontré Grégory Monod qui est très attaché aux valeurs du sport et à la région. Du coup, je suis hyper fier de porter les couleurs du Groupe Monod car nous partageons les mêmes valeurs et le même attachement pour notre territoire.

Groupe Monod
Publié le 15 décembre 2021