Avis d'expert - Marie-Pierre Della Peruta

Actualités

Rencontre avec Marie-Pierre Della Peruta, gestionnaire de TMA

Depuis près de 10 ans, Marie-Pierre Della Peruta collabore avec SOGIMM sur de nombreuses opérations : Villae, Centre-Village, Le Saint Laurent, Villa Indigo, Pure, Le Collogny… Gestionnaire de travaux modificatifs acquéreurs, elle permet aux propriétaires de personnaliser leur appartement pour le rendre plus conforme à leur goût et à leurs attentes.

Comment définiriez-vous votre métier ?

Dans le cadre de l’achat sur plan d’un logement neuf, le promoteur immobilier offre aux acquéreurs la possibilité d’apporter des modifications dans leur appartement. Les travaux modificatifs sont très variés : réaménagement d’une salle de bain, suppression d’une chambre pour disposer d’un plus grand séjour, déplacement de radiateurs, ajout de points lumineux… Les propriétaires souhaitent que leur habitation corresponde davantage à leur mode de vie. Mon rôle consiste à les recevoir et à analyser les modifications qu’ils aimeraient effectuer à partir du plan initial. J’étudie avec soin leurs demandes afin de savoir si elles sont réalisables techniquement et réglementairement. Si un changement ne me paraît pas judicieux, je leur propose d’autres solutions.

Pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

Avant de devenir gestionnaire de travaux modificatifs acquéreurs, je vendais des programmes neufs. Au fil des années, les propriétaires ont demandé de plus en plus de modifications. Ils entraient directement en contact avec les entreprises pour réaliser les travaux supplémentaires et il y a eu à plusieurs reprises des mécontentements de la part des acquéreurs et des professionnels à cause du manque de coordination. Aujourd’hui, le propriétaire a pour un seul interlocuteur le promoteur immobilier. J’ai choisi de me spécialiser dans la gestion des travaux modificatifs car je trouvais intéressant de conseiller les acheteurs et de leur proposer un projet à la hauteur de leurs espérances.

Comment assurez-vous la coordination entre les acquéreurs et les entreprises en charge des travaux ?

Des modifications concernant un lot peuvent avoir des répercussions sur un autre lot. Par exemple, l’installation d’une double vasque à la place d’une simple vasque ou d’une porte à galandage en remplacement d’une porte ouvrant à la française, vont entraîner des déplacements en électricité. Je prépare donc un descriptif pour chaque entreprise concernée par les changements souhaités par les propriétaires pour connaître leurs tarifs, puis j’établis un devis global. Une fois le devis validé par l’acquéreur, je transmets le plan modifié manuellement par mes soins à l’architecte et au bureau d’étude fluide pour disposer d’un plan technique qui correspond aux modifications demandées par le client. Je vérifie ensuite les différents plans pour m’assurer que tous les changements ont bien été pris en compte. C’est ce que j’appelle le « jeu des 7 erreurs » ! Il est primordial que les entreprises puissent avoir accès aux bonnes informations pour prendre en compte les modifications choisies.

SOGIMM organise une « visite cloisons » pour les acquéreurs. De quoi s’agit-il ?

A partir du moment où les cloisons sont achevées, j’emmène les propriétaires sur le chantier et ils découvrent pour la première fois leur appartement en volume. Ce rendez-vous a lieu juste avant que les travaux de carrelage et de peinture ne commencent. Nous vérifions à ce stade que toutes les modifications demandées ont bien été réalisées : réaménagements des cloisons, prises, interrupteurs, arrivée des radiateurs, sens d’ouverture des portes…

Quelles sont les demandes les plus récurrentes ?

90% des acquéreurs m’apportent un plan technique de cuisine équipée. Cela signifie qu’il faut refaire l’agencement de la cuisine dans leur appartement tout en respectant les différentes normes et réglementations, parfois omises par les cuisinistes. Ils demandent fréquemment la motorisation des volets si celle-ci n’est pas incluse lors de l’achat. Les propriétaires qui disposent d’un garage individuel me sollicitent également pour y ajouter une prise et un éclairage. En fonction de leur futur aménagement, ils apportent de nombreuses modifications en termes d’électricité et de plomberie sanitaire.

Quelles sont les nouvelles tendances ?

En principe, dans tous les programmes, les pièces de vie sont carrelées et le parquet est privilégié pour les pièces de nuit. Aujourd’hui, la tendance consiste à avoir du parquet dans tout l’appartement. Les propriétaires modifient également leur salle de bain. Ils remplacent presque systématiquement la baignoire par une douche.

Groupe Monod
Publié le 11 mai 2021